Ghana /Agriculture: un entrepôt pour augmenter les revenus des agricultrices

LAVERTE -Lomé, le 12/02/20- L’ambassadrice des États-Unis, Stephanie S. Sullivan a inauguré une usine de transformation de beurre de karité et un entrepôt pour la coopérative de karité Tiyumtaba Women’s Sorogu située dans la municipalité de Sagnerigu, dans la région nord du Ghana.

 La nouvelle installation fait partie d’un effort du gouvernement américain pour établir des partenariats avec des communautés, des entreprises et des organisations à but non lucratif en Afrique de l’Ouest afin d’élargir les opportunités économiques pour les femmes.  L’Agence des États-Unis pour le développement international (USAID) a développé l’installation en partenariat avec la marque Burt’s Bees, propriété du fabricant américain The Clorox Company et de la société ghanéenne Savannah Fruits Company;  l’installation augmentera les revenus de 600 femmes ghanéennes qui collectent et transforment les noix de karité.

 L’Ambassadeur Sullivan a applaudi les partenaires du projet, déclarant: «L’ouverture de cette installation de traitement et d’entrepôt de karité est une réalisation importante qui démontre ce qui est possible de réaliser lorsque nous travaillons tous ensemble.»

 Le karité est la principale source de revenus des femmes vivant dans le nord du Ghana et est l’une des rares cultures agricoles où les femmes contrôlent leurs revenus.  Ce projet affirme l’engagement du gouvernement américain à promouvoir l’émancipation économique des femmes grâce à des partenariats qui mettent en relation les productrices ghanéennes avec les acheteurs américains.

 «L’USAID travaille avec la Global Shea Alliance, les communautés, les organisations à but non lucratif et les entreprises responsables qui, ensemble, depuis 2016, ont fourni 250 entrepôts, générant des revenus accrus pour plus de 137 000 femmes en Afrique de l’Ouest» a noté l’ambassadrice Sullivan.

 L’Initiative pour un karité durable de la Global Shea Alliance a été lancée en 2016 en partenariat avec l’USAID.

 Le programme quinquennal de 18 millions de dollars promeut l’expansion durable de l’industrie du karité au Ghana, au Bénin, en Côte d’Ivoire, au Togo, au Mali, au Nigéria et au Burkina Faso.  Le partenariat associe les fonds de l’USAID aux fonds du secteur privé et des partenaires de développement pour fournir la formation et les infrastructures nécessaires pour soutenir les femmes ramasseuses de karité.

 Avec l’Ambassade du Ghana aux États-Unis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *