Togo/Sécurité routière: Qui pour sauver les usagers de la route?

LAVERTE-26/06/20- Les accidents de route sont devenus depuis plusieurs années une monnaie courante sur les routes au Togo. Malgré les efforts du ministère en charge de la Sécurité et de la protection civile et de la Direction de la Sécurité  Routière (DSR) pour la réglementation de la circulation sur nos routes pour réduire les risques d’accidents, beaucoup reste à faire.

D’un autre côté, la preuve  est palpable avec le mauvais fonctionnement   ou non des feux tricolores sur les routes. 

« C’est bien vers la fin de l’année 2019 que les feux tricolores  ont cessé de fonctionner ici au carrefour Ramatou dans la banlieue Est de la capitale sur la route Lomé-Aného » nous a confirmé Komla AKAKPO, un usager de cette route avant d’ajouter que « c’est vraiment regrettable que les policiers et les agents de la DSR viennent  pourtant se pointer là  pour le contrôle sans toute fois porter l’information à leur hiérarchie ».

Au cœur même de la ville de Lomé, l’on pourrait remarquer à  un certain endroit beaucoup d’anomalie dans le fonctionnement des feux réglementant une bonne circulation comme le cas au niveau du marché de Hanoukopé.

« Le feu ici est extraordinaire vu que le vert et le rouge s’allument au même moment et il faut être un habitué de cette voie pour être épargné de l’accident » a déclaré un revendeur à quelques mètres du feu tricolore sous l’anonymat. 

Les responsables en charge de la Sécurité Routière sont interpellés afin d’éviter les accidents de circulation car selon le ministre de la Sécurité, Yark Damehame « un mort sur nos routes est un mort de trop ». 

Maurice  AGBOSSOU

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *