Togo/Covid-19 : L’Assemblée nationale pose ses pas sur la trace de B228 pour booster consommation locale

LAVERTE- 02/09/20- Les élus du peuple pensent désormais aux entrepreneurs togolais et veulent ainsi obliger les Togolais à la consommation des produits « made in Togo ».

C’est une bonne nouvelle pour les agriculteurs et entrepreneurs à la rentrée solennelle des députés le mardi 1er septembre 2020, car l’hémicycle va bientôt appuyer les efforts déjà entrepris par une équipe de jeunes journalistes pour la valorisation des produits agricoles transformés sur le plan local.

« L’autre secteur qui retient mon attention est l’entrepreneuriat local, un puissant levier dans la chaîne de création de richesse. Sur ce point, il ne me reste qu’à lancer un appel à nos concitoyens à porter une attention plus accrue à la consommation des produits fabriqués au Togo pour hisser très haut le label made in Togo ». C’est en ces termes que Chantal Yawa Tsègan, présidente de l’Assemblée nationale a ouvert les travaux de la 2ème session ordinaire de l’année.

Dans l’élan de faire la  promotion les produits « made in Togo », la présidente Tsègan Yawa fait un clein d’œil à la plateforme industrielle d’Adétikopé (PIA) qui va permettre d’industrialiser la transformation locale des produits dérivés de l’agriculture de la Suisse de l’Afrique.

« En saluant ces avancées, j’encourage vivement le Gouvernement à poursuivre les efforts pour soutenir la productivité de nos entrepreneurs locaux, gage de création de plus d’emploi et de richesse » a plaidé le numéro 1 des élus du peuple.

En dehors de cette exhortation de Tsègan Yawa, il faut rappeler que le ministère en charge de la promotion de la consommation locale a voulu faire du mois d’octobre 2020 le mois de « la consommation locale ».

Maurice

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *